ANNONCIATION DU FEU [5]

 

   Feu !
   Le mot explosa aux oreilles du fusillé.
   C’est au sifflement des balles
   que les yeux bandés saisirent
   la rapide image d’une poignée de plombs.
   Morsures dans l’air.
   De même, la bouche du fusil
   créa le nuage nécessaire
   pour ne pas voir le corps
   lentement tomber.
   Feu !
   Et l’on n’entendit plus rien.
   Le dernier mot brûlait dans sa bouche.

 

Choix et traduction de l’espagnol (Argentine) par Yves Roullière