BALCON

 

Mer à la guitare de lune fausse
une ombre s'est arrêtée à son réverbère
c’est l'heure du sicaire dans le halo
derrière le mur grommelle par cœur
la fontaine du chien qui la boit
des orties bourdonnent en la chaleur des draps
l'été rampant vers le serpent
de son feu en cendres sur le balcon.

Traduction André Ughetto

 

BALCONE

 

Mare a chitarra di luna stonata
un'ombra s’è fermata al suo lampione
è l’ora del sicario nell'alone
dietro il muro brontola a memoria
la fontana del cane che la beve
ronzano ortiche all'afa dei lenzuoli
l'estate rampante al serpe
del suo fuoco in cenere sul balcone.