1 + 1

 

On ne pleure pas sans cause.
Raisons qu’on sait d’avance par cœur
semblables au signe signalé et au signal
d’une damnation.

Je les perçois ces deux-là quand ma voix
plus une voix obtiennent quelque écho
à faire croire que de l’odeur : le dehors
naît le parfum d’un acte intérieur :
la chambre du son non du bruit.

 

EXTRAITS DE GRIEFS