Dix par être

 

D
i
x

p
a
r

ê
t
r
e

 

 

 

Sépulture

  

   Le cep
prend racine
et tu t’absentes.

La sépulture t’accueille
le corps se fait gisant

et la sculpture apparaît
trace essentielle
des os épars

le temps seul nous sépare.

 

***

 

 

PARTIR

 

 

L’Art s’oppose au pire

Et le rire y a sa part.

Le pâtre errant
En quête des étoiles , se tait.

Ses premiers pas
A l’initiale le guident

Et l’ire finale clôt toute querelle.

 

***

 

ENSEVELIR

 

Lire en soi

Si l’on veut.

La sève s’en va.

 

Sous les voiles bruisse la vie
Que l’on veut retenir

Un peu encore.

 

***

 

DEFUNT

 

Feindre
Et se défendre.

Les jours se lassent.

Les fontaines, sources où puiser
Les forces
Disent et disent encore
Les paroles.

Le fil de l ‘eau bleue
Montre le chemin.

 

***

 

REQUIEM

 

 

Qui aime la vie

Ecoute la  mort

Qui la vit
Aime encore.

Qui répète l’oubli
Tisse le souvenir

Qui aime la vie
Ecoute la mort.

 

***
  

   RETRECIR

 

Il y a l’idée de tresse.

 

Tresser une abondante chevelure
Comme les fils de la vie

Pour les réduire à trois flots
Vagues et ondes mêlées
Mais domptées.

L’épaisseur garde le souvenir
Trace ondulante
De ce
Qui fut la vie.

La cire peut clore l’œuvre
Comme un sceau termine
Le message
Et
Le rend authentique

Rester immobile.

 

***

 

REDUIRE

 

Réduire le temps
Réduire l’espace
Réduire les maux

Le ré appelle le réquiem
Le ré précède  et
Cède la place.

Céder…..

Céder le temps
Céder l’espace
Céder les mots

Décéder.

 

***

COMBATTRE

 

Se battre
Oui
Mais contre qui ?

Un peu contre soi-même
C’est là où est la blessure

L’âme est prête,
Le feu s’éteindra peut-être
Mais l’âtre que vient-il faire ?

Les cendres seront éparses.

 

***

 

S’ENFUIR

 

Le bel aujourd’hui s’enfouit
Entre l’F et l’R.

L’air ,souffle de vie laissera l’eau
Pour fuir

 

L’S séparé apostrophe le verbe

Et la chair s’approche de la vérité éphémère.

 

***

 

RAISONNER

 

Le son
Suit le rai de lumière

Résonne alors
L’oraison

Pour un O prêté

L’Orient sera
Rendu à celui qui sait attendre

Le soleil se lève

Ecouter naître l’herbe tendre….

 

 

 

Ensemble paru aux éditions "A Fior'di carta" en 2007