Long Terme

de : 

 

Je resterai là immobile
insensible aux saisons
fils aîné de la ronce et de l’herbe tenace
jusqu’à ce que mes os deviennent pierre
et que je me fonde à la terre
sous un zénith rongé d’infini et de mythes.

Au présent, au futur, je ne redoute rien
des maléfices répandus
par la corne d’abondance des calendriers
aujourd’hui et demain
je laisse sur le sable s’évanouir mes pas
pour que dans dix mille ans renaisse
ce même sommeil de mousse
et de champignons bleus
dont ton souvenir est l’otage.

(1955)