Le Mémorial de Pascal

 

Entre deux infinis je la sentais rôder
Pouvoir toujours plus fort que toute Vérité
Menace perpétuelle à mon intelligence
Mon corps déjà faible avait fait allégeance.

 

Sue le Pont de Neuilly n'a pas voulu de moi.
En Novembre une nuit je ne sais quel émoi
Me ravit en extase. Tous les oripeaux
Qui sont peur d'une loque s'en furent. Le duo

Qu'elle et moi par la grâce donnée nous chantâmes.
J'en ai fixé les signes en souvenir de l'âme.
Et la compagnie des pauvres, rencontre ultime !
Sur moi le mémorial passeport pour l'abîme.

Ô béni par la Mort, purifié par la Mort, sauvé par la Mort.