Les Mots Goulus

 

A la table où regorgeaient
Les livres brochés et marbrés
A flatter l’appétit
Des plus grands esprits,
Les convives ivres de mots
Se plaisaient à babiller
La bouche en prose
Et mes papilles en rimes, elles,
Avaient un léger goût de poésie.