Matisse

 

« Porte-fenêtre à Collioure »

Par la fenêtre entre
La respiration
De ce qui est au monde

Elle s’étend
Je l’écoute
Je l’apprends.