Poèmes

 

Demain

 

 

 

Que vive la beauté
et la fraîcheur instruite
de ces mystères
ces larges feuillages brillants
aux grands visages ouverts
doux de sourires aux fleurs
de tilleul en innocences parfumées

demain aux heures du soleil ardent
nous reviendrons ici plaider notre cause
juste et entendue :
le parfum d’été montant de la terre
et envahissant toutes ses frontières
et tous les détours de nos cœurs avides
encore prisonniers et réfléchissant
leur libération
venue dans les forces
du printemps porté
au solstice

attendre la lumière
qui revient encore
et bénir les jours
illimités
où la plénitude de l’âge
berce le chant de la naissance

les voix
vives couleurs
des enfants
dispersées dépareillées
leur cri unique et constitué
joie
appel immense

la nature folle
toute de joie et de soupirs
vient battre près de nos cœurs

la pluie sereine des longs espaces
et des grands jours
aux bains de clarté
aux églantines
aux clématites
aux graminées

 

 

 

 

 

***

 

 

 

 

 

Soir imprévisible

 

 

 

astre des forêts et des nuits
belle âme de la lune
pâle et pur objet
blond lancé dans le noir
toi que voici grande
au-dessus du monde

une prairie aveuglante
de chants d’insectes

le bord de mer avec toi
mon amour
et les galets lavés
les coquillages
rester au bord longtemps
où l’eau s’éloigne lente
là rester avec toi

que font ces voyageurs
au bord des voies ferrées
ces lampes allumées
sur les routes
qu’est-ce que nous attendons tous
nous attendons ce mystérieux amour
ce secret de l’impatience tue
de la question retenue
poussée par l’audace qui se contient
et se réjouit de deviner
l’imprévisible
et de l’espoir
de poursuivre au soir
la couse des grands fleuves
et les eaux en miroirs
des soleils couchants

volons
les envolées volantes
des feuilles rouges
pour mon cœur
qui vole avec vous
là-bas où l’on danse
au pré vert
secoué
des piétinements
des talons joyeux
de danseurs ailés

d’avoir
vécu là-bas
fûmes nous aussi
remplis des torrents
des rocs des lacs des glaces
des pierres roulées
et des ardentes intempéries
de la montagne