Je dois mettre en garde

 

Je dois mettre en garde mes petites filles.
Je leur dis méfiez-vous du gouffre et du manque.
Mais ne craignez la solitude.
Les hommes vous cherchent avec leurs filets.
Poissons ou papillons ils sauront bien vous surprendre.
Ils iront jusque dans les fontaines tendre leur piège et vous braconner.
Rien ne les arrêtera soyez-en sûres mes petites
mes douces.
Quand vous serez captives vous perdrez vos écailles
vos couleurs
la douceur de vos yeux
vous deviendrez belles comme des femmes heureuses.
Plus jamais vous ne dormirez parmi les enfants Apases.

 

Textes extraits de La Renouée (inédit)