La caresse du ciel

 

La caresse du ciel quand il a décidé d’entendre 
Soupirs, choses inutiles que l'on aurait du dire – bribes brèves au bordel de la vie –encens âpre au bord de la jetée plongeant vers la mer – son corail pâli
tristesse des sirènes –
Dans la futilité des actes –  le ciel ouvre les incertitudes
Et le cristal y inscrit le mot regret
Comme on dit lassitude ou ruine – seconde éternité
L’arithmétique des songes bât le flanc des litanies
Et à l’entaille des fossettes
Etire le sourire providentiel,
les yeux levés au ciel
en une contemplation ultime

Extrait de « De l'ombre à la lumière »