UN OBJET

 

UN OBJET (PERDU, DANS SON TEXTE TROP DUR)

 

Assis à son bureau,
il serre sa tasse de thé (doux thé),
la porte à sa bouche, boit
et écrit l´intraduisible.

sans lui, le soleil aurait frappé
sur toute la longueur de la fenêtre –
comme ça, un éclat, visée de dieu,
se promène sur sa façade,
sur sa face baissée. sans lui, les mots
ne durcissent pas :

ils voyagent entre le corps et le temps,
dans un nulle part puissant. le processus est long.
la signification épuisante. assis à son bureau,
il lève sa tasse, et boit ;

cette écriture se déroule comme une trop longue
langue de chien, il est obsédé par l´idée
des semailles. depuis la lettre,
sombre pli de la ville, des voix jaillissent,
montent, descendent et murmurent longuement : grains,

venez trouver en nous votre terre.

 

traduit du croate par Vanda Mikšić, Brankica Radić