Toi et Balthus

 

Un midi ou un soir peut-être
Les yeux d'un modèle ont gribouillé
Quelque-chose
Dans les yeux du peintre

Et il s'est aidé du vent et des chemins
De traverse

Pour ne pas comprendre

Je pense à toi
Je pense à Balthus
Je pense aux moments
Que vous avez passés ensemble

Au moment de mourir
Si des mots s’étaient accrochés
À vous
Vous ne les auriez pas prononcés

Vous auriez caressé le silence
Au bout de sa corde usée