Paysage infernal

de : 

Le colosse, molosse au pont
ce qui mord les piles, le feu
palettes d’éclair peu innocentes.
Car il ne s’agit que d’un soleil intérieur.
Langues de feu ici verticales sur l’eau noire
quatre à quatre, s’approchent, s’éloignent
un punch flambant de rigoles.
Je ne vous engage pas à prendre un bain ici.

 

 

Visions infernales