tournant le dos à

La conscience de soi a un dos
& elle ne le sait pas

Claude Chambard : carnet des morts

 

 

1.

dit renonce
et pourtant recommence
salue le matin
salue le soir

dit rien n’eut
lieu ni mémoire rien
ne fut à marquer
d’un caillou roulé par les eaux

des heures semblables à
n’importe quelle heure
à peine eut le temps de
corner une page

 

2.

indifférent
à ce qui passe
heures jour
nuit et retour

sans émotion
ni rien qui touche
ce qui reste du cœur
si peu

mais ce goût ce peu
qui demeure en bouche
la saveur de quelques
mots

 

3.

érosion matière
s’usent et effritent
quelques sons
dans la bouche

cela que par usage
on nomme
les mots
qui affrontent

le peu à dire
du jour passé
quelque chose ou quelqu’un
aura parlé

 

4.

bien sûr chaque aura cru
qu’il y eut échange
conversation ou deal
marchandises les mots

chaque aura pensé
une adresse ou bien
mots jetés dans le vide
faute d’oreilles ouvertes

chaque aura fait comme
si circulaient les heures
ou les lèvres
vers l’autre

 

5.

l’illusion d’un dialogue
la parole
rebondit contre un mur
revient vers qui

aura lancé la balle
salive ou phonèmes
un flux une marée
tant de renoncement

on dira que ce fut
une belle journée
que tout s’est bien passé
on ne sait rien du tout

 

6.

il y eut grande fatigue
grande inespérance
aucune attente
à peine un soir venu

il y eut
des aiguilles qui firent
ronde ou danse
des minutes et des heures

on sourit on dit ce fut
une belle journée
on dit ce fut
on ne sait ce qui fut

 

7.

ou encore on dit que
joie fut dans le passage des heures
dans l’envolée des nuages
on dit joie par faiblesse

par absence des mots
ce qu’on dit toujours est
dit par défaut on manque
ce qu’on veut dire

joie ne signifie rien
façon d’éloigner
l’énoncé de la douleur
on dirait : un de plus          un jour

 

8.

tout va bien toujours bien
on observe le goutte à goutte
la mesure du temps
toujours ça de pris

on ne sait trop quoi
ni même à qui
quelle vie confisquée
quelles heures volées

c’est fait dit-on
on tient à distance
le sujet détruit
on ne sait quel il est

 

20 août