Précaire

 

... Puisqu’elle est
La gentiane
Aux corolles     ouvertes
(Et d’un bleu
Si profond),
Qui soigne      les blessures
De mon âme
Enfiévrée,

Puisqu’elle est
Cette fleur
Qui recouvre façades,
(Aristoloche
Aux remous du soleil
Au zénith) -

Puisqu’elle est
Primevère
Qui annonce      retour
De ce temps ouvré      des Dieux
Où le cœur
Chantera   
Cet immense hosannah
De nos cieux      délivrés,

Puisqu’elle est
Communion
De ce cœur enflammé
Qui embrase les pentes
Et
Resplendit
Tout en haut
Du sommet     des montagnes,

Puisqu’elle est
Mandala

Nous trouvons à tâtons
Le chemin
Vers le Centre
Qui nous hèle pourtant
Et fait signe
A la voie      sans arrêt
Poursuivie,

Puisqu’elle est
Temple entier
Que recherchent      nos cœurs -
Dans la brume légère
Qui recouvre
En tremblant
Le fleuve      de nos vies,

Qu’elle demeure bénie
Par
La puissance tutélaire
Que répandent     à l’envi  
Les génies des sous-bois

Et
Les ondines
Qui veillent
A la mer sans retour –

Qu’elle demeure
Bénie

Par l’esprit
De la danse

Où les pieds,
En tremblant,
Et les mains      qui délivrent
Le secret      de l’amour,

Nous invitent
Au banquet
De la joie      qui s’exprime
Hors
Du temps des horloges !