L’AMOUR EST DEUX DÉSIRS

 

En chacune de nos entrailles le désir
que tu sois homme que tu sois femme
un désir indomptable
Notre destin : le désir inévitable

              Une femme dit : ton désir, homme, c’est moi
              Un homme dit : ton désir, femme, c’est moi

Et tous deux ensemble
nous obéissons à ta fatalité
désir

Femme de Putiphar
voici ton Joseph
et ton cri
cri de chaque femme
rien ne vous retient
Il est à toi Joseph
à toi
Chacune sur son sofa
les femmes de la ville tiennent
un couteau
Viens devant elles
C’est seulement avec notre désir
Joseph que nous te regardons

Et moi je vous regarde
vous couper les mains
alors que le désir
fourmille dans le corps tout entier

 

*Le livre de l’amour, Les éditions Al manar, Paris, 2007.