Vigie

 

Des cris, des balles
qui rebondissent
dans le préau bondé ;
1, 2, 3… la pluie
joue sur les carreaux
sa chanson assourdissante,
tandis qu’1, 2, 3
demoiselles
battent là-bas des cils
autour de mon cœur ;

          et la sonnerie hurle
          tout à coup,
          me surprend, me secoue
          et m’alpague au fond de la cour

où j’étais

perdu

en moi-même.