Le dernier Jardin

 

Loué soit le premier jardin
la splendeur perdue, que contemple
un cyclope de massacres et de bombes.

Louange à l’ange noir :
ultime véhicule invoqué par le siècle
pour revenir comme fous au jardin initial.

Ce sera l’arbre du vice et de l’abus.
Nous ne serons pas si nombreux,
il n’y en aura qu’un qui prêtera sa côte
pour créer, à partir du dernier jardin d’asphalte
le nouveau jardin des aînés.

 

[Traduction de Christine Balta]