il lança la plus haute note qui fût

 

il lança la plus haute note qui fût
le joueur de flûte – elle était fée

nul ne venait

elle tint la note jour et nuit
la flûte féérique

nul ne venait

elle arma l’air de vent et d’or
la note bleue –  un do ?

nul ne venait

lors il entra dans la forêt
la clairière les découvrit