IL Y A DÉJÀ UN CERTAIN TEMPS

 

Il y a déjà un certain temps que
le Camarade Mao bronze
auprès de sa piscine
sur une chaise longue couleur de jade
Les domestiques l’approchent, inaudibles, et
partent, plus inaudibles encore
après avoir déposé, sur une table basse,
mets et boissons choisis
le Camarade Mao bronze mais
n’entre pas dans la piscine pour nager
ni ne s’adresse à qui que ce soit
il ne demande pas de nouvelle serviette
ni n’exige qu’on déplace le parasol
Il y a déjà une semaine que le Camarade Mao bronze
et il bronze aussi longtemps car
il est mort
bien sûr chacun le sait
mais personne n’ose le dire

L’eau de la piscine miroite
comme un anneau de pierres précieuses
on retiendra ce mois comme
celui des grandes chaleurs

 

Traduit du serbe par Boris Lazić
Serbica, N. 9, Octobre 2012.