Mounir

 

Bleu bâché,   il s'accoude de
toute sa force   lâchant l'orage

elle recueille la fumée   je connais ce geste
qui tombe dans la gorge,
fait demi-tour   me charge la langue

la nuit je ne sais de la mer que le bruit de fendre
d'une lame qui s'étire et des étendues salines  

le cri des mouettes    tenons mortaises
et la traîne de fuel dès l'embarcadère

je vise   juste   l'étoilement   le trait tiré
à l'issue du tunnel   brûler enfin
la débusquant   elle qu'épousent ses linges
entre l'aréole de la sphinge
le crissant de la craie  

(il n'y aura plus de route mais
de toute la profondeur du pas
la beauté âpre des cathédrales
de verre, ta rose abstraite)