Chaque entrée

 

Chaque entrée
la clairière

à la cime des bois
les oiseaux !

Des yeux
cavernes
au creux des arbres

nous regardent

nous ne sommes plus seuls

 

la nuit légère
glisse sur nous
comme une offrande