A PROPOS DU NEANT

 

Rien à dire sur toi
D’inhabituel ou de déplacé
Et bien que faire l’amour avec toi
Me donne un avant-goût de la mort
Et, malgré cela,
Je voudrais que nous puissions
Repousser les limites sensibles
De notre imagination
Encore un peu plus loin
Ainsi que ce poème
à lire comme des vers libres
Et, tout particulièrement, ce poème de moi
Dicté par toi…

 

Traduit par  André Mathieu