dès matines

 

dès matines
odeur de mandarine
dans tes cheveux noirs
et dans le jardin
les violettes m’ouvrent les yeux
tandis que toi
petite brune
tu rêves à la lune

 

Traduit de l’italien par Danièle Faugeras & Pascale Janot