Elle passe, entre terre et ciel.

 

Elle passe, entre terre et ciel.
Mésange bleue,
Bergeronnette
Ou pinson.

Je suis le moucheron
(la proie de l’oiseau),
Le vulgaire insecte,
La bête sans charme.

Dans trois coups d’ailes,
Moi, l’avalée,
Je ne serai plus
Et il n’y aura personne,
Personne pour me pleurer.
Pas de funérailles,
Même pas une pensée.

Et tous de s’extasier :
« Quelle adorable créature ! »
Ils n’en auront que pour l’oiseau.

Elle surgira dans leurs rêves,
Leur tournera autour,
Ils seront ivres, un peu.
Aveugles.
Car il n’y aura personne,
Personne pour remarquer
La goutte de sang séché
Sur le bec élégant.