Le soleil plein d‘avril bascule

 

Le soleil plein d‘avril bascule
Derrière les vitres des accouplements
Promènent deux ombres changeantes

Un masque pour une fois se tenir
Dans l’harmonie qui va bien si longtemps
On revient à l’école après des années
L’éclaircie se prend les cheveux

Même la nuit les membres rament
Avec le jour entrant au-delà

Le silence ne sort pas de la musique
Le silence décolle avec les âmes d’accord