5 POEMES

 

 

visage rond

 

 

non monsieur non
pourquoi
vous voyez bien c'est écrit c'est écrit voyons vous voyez bien
interdit aux visages ronds
pourquoi aux visages ronds pourquoi pas aux visages ovales ou
aux visages longs
parce que c'est écrit interdit aux visages ronds
je n'ai pas le visage rond
vous avez le visage rond
je n'ai pas le visage rond  30 centimètres de haut et 20 centimètres de large
ce n'est pas un visage rond
ce n'est pas une question de centimètres monsieur
alors c'est de quoi question
c'est une question de sentiment j'ai le sentiment que vous avez un visage rond
un visage rond ou le visage rond ?
ce n'est pas la question d'ailleurs il n'y a pas question il n'est pas question
pas question d'entrer aux visages ronds pas question pas question
et si je reviens avec un visage rond ?
alors                nous envisagerons

 

( paru dans le #04(Décalages) de la revue Passage d’encres II, déc.2013)

 

 

 

la gloire d’Omphale

 

Omphale prit à Hercule sa peau de lion
lui fit revêtir sa propre tunique et lui confia

les travaux domestiques

oui  Hercule ! j’ai bien dit
Hercule travesti
malgré lui ? hum…
certains le savaient
beaucoup le taisaient

le mythe en prenait un coup

vivrait un triomphe, la Omphale, aujourd’hui
auprès des femmes

qu’on chante la gloire d’Omphale
première des féministes
                                              non
                                                          chantons femmes

la gloire d’Omphale
                                              ou bien

oui chantez

                                                           femmes

                                                           la gloire d’Omphale

et vous  hommes

 vaquez à la domesticité

                                                                                  ( dirent-elles )

 

( paru  dans  le n°7 de la revue l’Intranquille, automne 2014, éd .l’Atelier de l’Agneau)

 

 

 

loutre de mer

 

 

je voudrais être une loutre de mer pour avoir
170.000 poils au cm²
je crois que ça me suffirait  moi le glabre non pilifère
moi le si peu pileux
je rêve d'être une loutre de mer avec 170.000 poils au cm²
je bénéficierais en outre d'une couche d'air sous mes poils
ce dont je ne bénéficie pas actuellement
les muscles sphincter de mes oreilles et de mes narines me permettraient
de plonger sans que l'eau pénètre grâce à
leur fermeture automatique
alors que
les muscles sphincter que je possède actuellement n'ont qu'un usage
assez restreint
j'aurais
des poumons plus larges en proportion
j'aurais
un meilleur taux d'hémoglobine et
je ferais la planche
toute la journée
aux îles Kouriles ou Aléoutiennes mais surtout
j'aurais
des poils des poils des poils des poils jusqu'à 170.000 au cm²

 

( paru dans  le n°7 de la revue l’Intranquille, automne 2014, éd .l’Atelier de l’Agneau)

 

 

 

 

rimes singulières

 

pauvre algue
pauvre bulbe
pauvres camphre et chanvre
pauvre tertre et pauvre sceptre
pauvres meurtre et sépulcre
pauvres monstres que vous êtes tous si
vous ne rimez à rien
sauf à
rimer avec vous-même

 

 

 

balsamine impatiens

 

qui dira le dilemme
qui chantera l’éloge douloureux
qui glorifiera l’incurable souffrance
de l’amant de la balsamine ?

toi
l’amoureux pris au piège de ton amour
toi qui ne peux saisir celle que tu aimes
sans que, végétale capsule éjaculante,
                                  - impatiente noli me tangere
elle s’évanouisse (et non s’épanouisse) entre tes doigts

toi l’amant malheureux qu’Eros a réduit
à l’impuissant regard
toi qu’il a amputé
des mains de ton désir
toi le brûlant amant
le tout bruissant
cloîtré dans l’inféconde attente de l’impossible
les yeux rivés sur
cette hermaphrodite
psychrophile amoureuse des froidures

 

 

in "Algues & barges”, aux édit° p.i.sage-intérieur.