Era bastatu pocu

 

L'averaghju inventatu
issu tempu sempre tepidu
di i nostri suspiri
in a piena d'un sognu?
I gesti lebii
trà i pieghi cunfusi
di a stofa
è u liquore eternu
di i sguardi stretti...
S'era pisatu u ghjornu
cum'è un mare di fiure
scunvuliente d'amà.
Una storia , una volta...
Era bastatu pocu
per ch'o ci credi à veru
à issu tempu merezzu
in u frombu di a vita
Era bastata ch'o li fussi fida
finu à e sponde streme
di a mo brama.

 

 

Il aurait peu fallu

Ai-je pu l’inventer
ce temps encore tiède
de nos soupirs
dans une crue de rêve ?
Les gestes aériens
dans les plis confus
de l’étoffe
et l’éternelle liqueur
des regards blottis…
Le jour s’était levé
comme une mer d’images
bouleversantes d’aimer.
Une histoire, une fois…
Il aurait peu fallu
pour que j’y croie vraiment
à ce temps méridien
dans l’éclair de la vie
Il aurait fallu que je lui sois fidèle
jusqu’aux rives extrêmes
de mon désir.

 

traduction Alain Di Meglio