Donne mer…

 

Donne mer, et sable, et nuées
à demain qui fera mémoire,

à demain s’achevant hier,
comme l’été se désassemble.

Donne le rose de la main
au pays en mal de visage.

Garde distinct l’irréparable,

dont tu n’emporteras rien.

 

 

Parlant bas sur ciel (extrait), L’Arbre à paroles, 2004.