Cheval étonné

 

Épouse relapse, faut-il punir ? Et qu’est-ce punir ? Quoi punir ? La peau, le sang, le fer ? Cheveux ferreux de la relapse, pour quelle rédemption ? Mais non, l’ectoplasme la tient, et ne la lâche pas. La tient à l’épaule, au ventre, à la niaise religion. Déniaisification possible, et puis le silence m’agrée. Epars, je me rassemble, et joue avec mes idées, osselets de vie, cache-sexe. Je fabrique du neuf, pour m’occuper. Je me dénoue, c’est une chance. En plein travail de déperdition. Qui perd gagne, voilà la vérité. Suis-je interdit ? Non, autorisé à décorer les minutes, à laisser verser le ciel. Un soleil de plomb me fouette, entre dans le vif de mon corps, me somme de vivre cette ouverture comme une chevelure de cheval. Est-ce le désamour ?