Abderrahmane Djelfaoui

Né en 1950 à Belcourt, Alger.

Il a été cinéaste documentariste puis journaliste de grand reportage avant de se consacrer à l’écriture poétique au début des années 2000.

Principaux écrits :

-« Bab El Oued ville ouverte »,  Ed. Paris Méditerranée, [1999].
-« Poètes des désert ». Editée par La Fondation Déserts du Monde, Alger [2006]
-« Nedjai à Nedjai, une odyssée ». Edition Dalimen, Alger [2007]
-« ô ville de cent lieux, ville noire », poésie, Ed. Espace Libre, Alger [2008]
-« NIGHT WATCH », poèmes traduits à l’anglais par Andréa Moorhead ; Red Dragon Press, Minnesota – USA, [2009]
-« la mer vineuse (disait l’aveugle) », poésie ; Edition L. de Minuit, Alger [2012]
-« Mona monaurore, la septaine d’amour » ; poésie. Edition Espace Libre, Alger [2012]

 

© photo :  Fatiha Ouyed.