Annie Barkatz Edinger

Sur le seuil, le recueil dont ces textes sont tirés, raconte des choses toutes petites, insaisissables (« ultraminces », disait Marcel Duchamp). Il peut s’agir d’apparitions et de disparitions, météores de nos perceptions, de nos sensations et de nos rêves, ou de traces qui s’effacent, ou de rideaux de cendres, mais aussi d’indices d’autre choses, indices miraculeux et rares qui nous offrent un espoir de passage.

Certains textes de Sur le Seuil ont fait l’objet d’une lecture, à l’invitation de Fernando Arrabal, d’autres à l’invitation de la galerie Cyal ; d’autres ont été publiés dans le n° 4 de la revue de poésie Kôan, des Éditions Éoliennes. Le recueil en son entier est paru en décembre aux Éditions Tarabuste.

Poèmes choisis