Astrid Shriqui Garain

Née le 08 juillet 1965 à Ermont (Val d'oise) Astrid Shriqui est issue d’une famille ouvrière du Pas de Calais, et la banlieue parisienne l’a vue grandir.
Elle est profondément attachée à ces deux cultures. Après un parcours professionnel vagabond, elle est depuis le printemps 2012 assise sur le ballast et profite de ce temps pour tenter de comprendre ce que la vie lui fait entendre.
Sa passion pour la poésie est liée à sa passion pour les mots, leurs couleurs, leurs sons. Et cette passion est née sur les bancs de l’école publique et de l’attachement profond de sa mère pour la lecture.
L’écriture lui offre le meilleur des supports pour pouvoir y projeter les images, les gestes, les odeurs, les bruits que lui apportent certains jours.
La poésie est ce que la photographie est au cinéma. Un instantané saisissant. La poésie est exigeante et doit être évidente. Évidente pour chacun. Exigence du bon angle, de la juste lumière. Elle aime également la musicalité des langages.
Le mot est palette, violon, glaise, burin, focale. La poésie est la musique qu’il lui faut entendre pour traverser la vie en y cherchant sa possible réponse.
Elle collabore à l'association d'artistes peintres, sculpteurs, photographes, plasticiens : Lumières de Jade (Bouin, Vendée).
Publication : "Ynys Avallach" , Les éditions du Littéraire - La bibliothèque de Babel juin 2014
Elle met en ligne ses textes sur le site http://www.unjourunpoeme.fr
Elle vit toujours en Val d'Oise.

Poèmes choisis