Cécile Vibarel

Cécile Vibarel, née en 1975 à Montpellier, s’est nourrie initialement d’une formation classique (Histoire et Philosophie). Elle entreprend, par la suite, des études d’anthropologie et obtient un DEA d’anthropologie religieuse africaniste en 2002. En parallèle à son travail de documentaliste, elle prépare actuellement une thèse de Doctorat sur les pratiques de naissance alternatives.

Ces études lui ont permis d’assouvir sa soif de découverte des altérités qui nourrissent son inspiration : Elle s’intéresse, en particulier, aux univers amérindien, africain ainsi qu’à l’Islam soufi et aux spiritualités orientales.

Depuis son adolescence, elle écrit de la poésie et poursuit des recherches personnelles sur les spiritualités du monde. Convaincue que la quête essentielle de l’être est l’âme même de la poésie, elle envisage l’acte d’écrire comme une ascèse spirituelle et tente de puiser son encre à la source vive des traditions.

Marquée dans sa jeunesse par l’empreinte baudelairienne puis par des poètes comme Mallarmé ou René Char, elle aspire désormais à emprunter des voies ouvertes sur l’espace intérieur et le dépouillement de soi.