Camille Aubaude

 

Atypique par son mode de vie, Camille Aubaude est considérée comme une figure majeure de la poésie française. Ses recueils sont publiés dans plusieurs langues et sa poésie est présentée dans les manuels scolaires. Elle est régulièrement invitée dans des rencontres internationales de poésie.

L’œuvre littéraire de Camille Aubaude, La Maison des Pages, L’Ambroisie, Voyage en Orient, L’Egypte céleste, pour ne citer que quelques titres, mêle les formes médiévales des Poèmes d’Amboise au style pamphlétaire de La Malcontente. Personnalité célèbre de la ville d’Amboise, Camille Aubaude publie des poètes contemporains dans la collection « la Maison des Pages ».

Son essai sur Nerval et le mythe d’Isis publié en 1997 se vend aujourd’hui mille deux cents euros sur des sites. Camille Aubaude est un objet littéraire non identifié : vagabonde des plateaux télés, elle a vécu dans une chapelle des Ursulines et une maison réputée hantée, la Maison des Pages, déambulant du bazar du Caire jusqu’à la pyramide de Lima. Sa poésie épouse ces temps anxiogènes. Tantôt, elle exprime le courroux, tantôt elle vous ressource, telle une aubade.

J.-M. Monod