Christophe Mazières

 

Né en 1967, Christophe Mazières a vécu son enfance et son adolescence entre Auvergne et Provence, où il a eu la chance de croiser Hélène Martin, Pierre Seghers et Raymond Guerrier. Il a essentiellement été publié par la revue Passages mais a partagé l’échec d’une génération de photographes pour continuer à diffuser son travail dans les grandes agences de presse. Il ne s’est pas rendu au Darfour et en Syrie, a connu le danger sans emploi qui ne se lie ni au commun, ni aux extrêmes. En 2011, il ressent l’écriture de textes poétiques comme une nécessité absolue face aux ruptures de temps et de lieux qu’il voit s’imposer inévitablement, acceptées sans contrepartie équitable – intériorité exprimée dignement par le plus grand nombre – et ainsi faussement plus rationnelles pour chacun. Christophe Mazières réside aujourd’hui dans le XIXe arrondissement. 

Poèmes choisis