Fabio Pusterla

 

Fabio Pusterla enseigne la littérature italienne à Lugano et à l’Université de Genève. Il est essayiste, traducteur (il a traduit notamment plusieurs recueils poétiques de Philippe Jaccottet, ainsi qu’une anthologie de la poésie française contemporaine, parue chez Marcos y Marcos en 2000) et auteur de six principaux recueils poétiques : Concessione all’inverno (Casagrande, Bellinzone, 1985 et 2001), Bocksten (Marcos y Marcos, Milan, 1989 et 2003), Le cose senza storia (idem, 1994), Pietra sangue (idem, 1999), Folla sommersa (idem, 2004), Corpo stellare (idem, 2010). Une anthologie de ses poèmes a paru aux éditions Einaudi (Le terre emerse. Poesie scelte 1985-2008). Ses écrits critiques sur la poésie contemporaine ont été réunis dans un ouvrage paru en 2007 chez Marcos y Marcos (Il nervo di Arnold. Saggi e note sulla poesia contemporanea) et ses réflexions sur l’enseignement publiées chez Casagrande en 2008 (Un goccio di splendore. Riflessioni sulla scuola, nonostante tutto). Il a reçu en 2007 le Prix Gottfried Keller pour l’ensemble de son oeuvre. Les trois poèmes publiés ici dans sont extraits du recueil Corpo stellare, ils ont déjà paru en français en 2010 dans la revue universitaire zurichoise Variations n° 18, Rätsel/Enigmes/Riddles, pp. 219-224.