France Burghelle Rey

France Burghelle Rey enseigne les lettres classiques. Elle est membre de l'Association des Amis de Jean Cocteau, du P.E.N. Club français.

La poésie semble bien son mode privilégié d'expression car elle a toujours recherché la concision et l'ellipse à la limite du silence.

Mais le besoin impératif de musique, règle d'or, à son sens, de l'émotion poétique, explique la rédaction récente de versets dans deux recueils inédits, Les Tesselles du jour et Patiences.

Textes parus et à paraître dans une vingtaine de revues.

Elle a écrit une dizaine de recueils  dont quatre sont publiés chez Encres Vives, coll. Encres Blanches : Odyssée en double, La Fiancée du silence, L'Orpailleur, Le Bûcher du phénix,  Lyre en double aux éditions Interventions à Haute voix, 2010 et Révolution chez La Porte,2013. Pour un texte du Chant de l'enfance, inédit, elle a obtenu le prix Blaise Cendrars et pour L'Un contre l'autre, Gegenüber, a été finaliste du prix Max-Pol Fouchet.   

Elle collabore avec des peintres et notamment avec Georges Badin  pour des livres d'artistes.
http://france.burghellerey.over-blog.com/#

Notes critiques dans de nombreuses revues comme Place de la Sorbonne, Recours au Poème, Lieux d’être, Cahiers du Sens, Terres de Femmes, Trace de poète, Littérales, Diérèse

Poèmes choisis