Guillaume Dreidemie

Né en 1993, à Lyon, où il habite : on peut le voir, quand il ne fait pas trop froid, sur les berges du Rhône, en compagnie d’Apollinaire, un livre assez ancien sous le bras, dit-on. Féru de rythmes enfantins, se veut troubadour car son cher désir est de chanter ceux au final qui claudiquent, qui tentent, pour se maintenir, de s’appuyer au bras de l’autre, mais l’air ailleurs d’avoir commis une faute ou de manquer ce qu’il faut. Verlaine est son Dieu aimant et mal foutu. Amant de la Lune (bien sûr), il récite des vers, ce qui est – après les fromages d’Ardèche et le vin de là-bas – son plus grand plaisir. Étudiant en Master 2 de Philosophie, un brin cynique et désabusé on croirait, à le voir ; or il est étonné, et soucieux, du fleuve, du rire, de ses élèves du collège et de la pensée qui chemine. Ceci est sa première publication. 

Poèmes choisis