Jean-Marie Alfroy

Né en 1942, Jean-Marie Alfroy a longtemps partagé sa vie entre son Berry natal et la Haute Provence. D’abord essayiste (thèse sur André Pieyre de Mandiargues), puis romancier (trois romans publiés dont deux chez Gallimard – prix de l’Académie française pour le deuxième), diariste, il a retrouvé depuis quelques années les chemins de la poésie par lesquels il a commencé il y a plusieurs décennies.

Deux opuscules parus dans la collection « Franches lippées » des éditions Clapas à Millau (Paysages et portraits en 2012, Visions amères en  2015) et nombreux passages en revues (Comme en poésie, Friches, Inédit nouveau, Le Coin de table, Microbe, etc.)

Il collabore depuis 2008 aux « Cahiers de la rue Ventura », revue créée par Claude Cailleau, et participe, par intermittence en tant qu’illustrateur et chroniqueur musical à Traction-Brabant, la revue de Patrice Maltaverne.  

Poèmes choisis