Jean-Pierre Bobillot

Jean-Pierre Bobillot (Paris, 1950)

 

POète bruYant, mais aussi : enfonceuR de clous, chercheuR de POuX, POusseuR de bouchons. Pratique la recréation sonore (en studio) & la lecture/action (en public). Se définit comme formaliste lyrique : ce qui n’exclut ni la crispation intime, ni le concassage phonétique, ni l’implication géopolitique.

Professeur à l’université Stendhal (Grenoble), ses travaux sur la poésie française de 1866 à 1925 & les avant-gardes européennes du XXe S. proposent une histoire alternative de la poésie, considérée d’un point de vue matérialiste &, en particulier, médiologique.

Vers, prose, etc. : — Eff&,mes rides, L’Atelier de l’A­gneau (2005), — Y a-t-il un poème dans le recueil ?, Voix (2009), — Prose des Rats, L’At. de l’A­gneau (2009), — News from the POetic front, Le Clou dans le fer (2011), — Janis & Daguerre, L’At. de l’Agneau (2013).

Essais : — Bernard Heidsieck Poésie Action, J.-M. Place (1996), — Trois essais sur la poésie littérale, Al Dante (2003), — Rimbaud : le meurtre d’Orphée, H. Champion (2004), — Poésie sonore. Éléments de typologie historique, Le Clou dans le fer (2009), — De la poésie sonore à la médiopoétique, L’At. de l’Agneau (à paraître), — La Voix réinventée. Essai de médiopoétique, Métis Presses (à paraître).