Libero de Libero

LIBERO DE LIBERO est né à Fondi le 21 mai 1903, en Ciociaria, région située entre Rome et Naples. Il est mort à Rome le 3 juillet 1981.

Poète, romancier, critique d’art (et un temps directeur d’une galerie de peinture), il a trouvé à Rome, en échappant aux contraintes de la vie provinciale vers sa vingtième année, les conditions de la liberté à laquelle il aspirait par son nom même.

Plusieurs recueils de poèmes sont publiés à partir des années 50 jusqu’en 1976 : Scempio e lusinga (Tourment et caresse), Di brace in brace (« De braise en braise »), Circostanze… Il a écrit le scénario de plusieurs films de Giuseppe de Santis, et laissé après sa mort un journal qui couvre les années 1933 à 1955,  qui sont celles encore de sa jeunesse.

Sensible et mélancolique, d’un caractère affable et altruiste, Libero de Libero, très apprécié de ses contemporains, est un peu oublié aujourd’hui. Mais sa ville natale ne l’oublie pas, qui organise chaque année des rencontres littéraires et un prix de poésie portant son nom. D’autre part une poète comme Maura Del Serra (invitée dans le n°11 de la revue Phoenix) a su manifester naguère, par une approche critique très compréhensive l’excellence de la poésie de De Libero.