Marc Dugardin

Marc Dugardin est né à Watermael-Boitsfort le 27 novembre 1946. Habite actuellement à Namur. A travaillé comme éducateur spécialisé puis dans l’Enseignement de Promotion Sociale. Membre du comité de rédaction du Journal des Poètes. Lauréat de la Bourse Spes de poésie en 2005. A publié, uniquement en poésie, une dizaine de titres depuis 1982. Une poésie nourrie par l’écoute de la musique, un cheminement d’homme entre désarroi et émerveillement, une solitude qui entre en résonance avec le chœur des vivants.

Bibliographie

Connivences, Flémalle, Vérités, 1982

Itinéraires de la patience, Bruxelles, Le Cormier, 1984

Ricercare, Flémalle, L’Arbre à paroles, 1984

Poème des matins exigeants, Mortemart, Rougerie, 1986

Une parenthèse pour le vent, Mortemart, Rougerie, 1989

Un pas pour l’éphémère, un pas pour l’éternel, Mortemart, Rougerie, 1993

La peur la plénitude, Amay, L’Arbre à paroles, 1994

L’écoute infiniment, Mortemart, Rougerie, 1999

Adieux, en collaboration avec Lucien Noullez, Bruxelles, Editions de l’Ours, 2000

Solitude du chœur, Mortemart, Rougerie, 2002

Hovenieren in vergetelheid / Jardiner dans l’oubli, Leuven, Editions P, 2002

Stances, Amay, L’Arbre à paroles (collection Textimage – avec deux gravures de Jean Verly), 2004

Fragments du jour, Mortemart, Rougerie, 2004

Eenzame samenzang en andere gedichten / Solitude du choeur et autres poèmes, Leuven, Editions P, 2005

Soupirail d’enfance, Mortemart, Rougerie, 2007

A la escucha, Mexico, Editions Fosforo, 2009

Voyageurs que nous sommes  (avec des photographies de Muriel Claude), Bruxelles, La Ravine, 2009

Dans l’oreille profonde, Châtelineau, le Taillis Pré, 2010

Over en weer/ De part et d’autre  (en collaboration avec Marleen De Crée, gravures de Goedele Peeters), Leuven, Editions P, 2011

D’écluse en écorce (en collaboration avec Alexandre Valassidis), Paris, L’herbe qui tremble, 2011

In memoriam, tirage limité à 20 exemplaires avec des collages de Max Partezana, éditions Centrifuges, 2011

Quelqu’un a déjà creusé le puits, Mortemart, Rougerie, 2012