Marc Rémond

Je suis né en 1971 à Saint-Brieuc, où j'ai passé mon enfance et mon adolescence. Après des études d’anglais à Rennes je suis devenu enseignant ; j’ai exercé quelques années dans la région Centre, puis une mutation m’a permis de regagner la Bretagne et je réside maintenant à Lannion.

Ma véritable découverte de l’art, qui remonte à une dizaine d’années, fut un bouleversement en ce qu’elle m'a aidé à prendre conscience de la réalité de ce que nous sommes et de ce que nous pouvons être. Depuis lors, ma passion pour l’art moderne, dont je trouve si vivifiantes la liberté et la force d’expression, m’a peu à peu conduit à créer à mon tour, tant par envie que par nécessité. C’est d’abord vers la peinture et la sculpture que je me suis tourné, avant de leur associer l’écriture.  

De la même façon qu’en tant que lecteur il n’est pas rare que j’aborde un poème comme une peinture ou une sculpture, par les sens et l'émotion, lorsque j'écris je m’efforce de rendre immédiatement accessibles la substance et la densité de ce que c'est que d'être humain, avec nos nuits, nos lumières et nos espoirs, avec ce qui nous échappe et ce que nous saisissons,  comme le font une peinture rupestre ou une touche de rouge dans un tableau de Miro. Je considère la poésie comme un ensemble de correspondances entre voix, lignes, formes, couleurs, mouvement, matière et musique, qu’il s’agit, pour reprendre les mots d’Eluard, de « donner à voir », à entendre, à toucher, à respirer.