Marie-Josée Desvignes

"J’alterne depuis une douzaine d'années, écriture d’essai et écriture de fiction, avec toujours la poésie dans les marges ou en son sein pour me tenir en équilibre entre illusion et réalité, en équilibre dans cet entre-deux-mondes. Mes premiers poèmes ont été publiés dans de nombreuses revues dès les années 2000 (Arpa, Décharge, Encres Vagabondes, Poésie première, Gros textes, Friches, Filigranes, Lieux d'être …)  Après un long silence de quelques dix ans, d'autres poèmes sont à paraître (Pan Poétique des muses, Poésie Première, Recours au poème...)  ainsi qu'un premier recueil  en 2013, chez Cardère Editeur (Requiem,(textament) : récit d'une chute, tentative pour décrypter un réel, une vibration, une tension pouvant traduire l'urgence agressive de la prise de parole), (bourse d'encouragement du CNL 2003).

De l'ombre à la lumière (à paraître) retrace une trajectoire, celle de l'intranquillité à la grâce. C'est une traversée, de l'absence d'amour à la renaissance,  de la mort à la vie. Ce recueil témoigne de ces relevailles et atteste de ce que, je n'écris pas parce que j'ai perdu des êtres chers (trahisons ou pertes physiques) mais bien plutôt que je les ai perdus peut-être, pour pouvoir écrire. 

Habiter en poète c'est vivre ce monde sans l'habiter complètement, c'est rappeler à soi la joie.

Comme disait Jules Supervielle : «  Je m’essaie à faire une ligne droite avec une ou plusieurs lignes brisées. »"