Mariela Griffor

Mariela Griffor est née à Concepción, au Chili. Dès son adolescence, elle milite contre la dictature militaire de Pinochet. En 1985, sa vie bascule lorsque son fiancé, Julio Santibáñez, est assassiné. Sa propre vie menacée, elle fuit son pays et se réfugie en Suède. Elle y demeure quatorze ans. En 1998, elle et son conjoint américain s’installent, avec leurs deux filles, à Grosse Pointe Park, en banlieue de Détroit.

Après des études en journalisme et la mise sur pied de l’Institute for Creative Writers au Wayne State University, elle fonde Marick Press. En plus de diriger cette maison d’édition, elle se consacre à l’écriture et à la traduction en espagnol et en anglais. Elle est l’auteure de trois recueils de poésie, dont House. Mariela Griffor est consule honoraire du Chili pour l’État du Michigan.