Mario Urbanet

J’ai grandi entre deux langues, la paternelle du Frioul, et le Français maternel. L’occupation allemande, la Guerre d’Algérie, divers métiers, un fort engagement militant et citoyen, m’ont appris l’essentiel sur la vie, les livres m’en ont dit les valeurs.

J’ai quitté l’école à 14 ans, mon instituteur, en m’ouvrant sa bibliothèque, m’inculqua la passion des mots. Elle m’est toujours vitale. Je m’efforce de la faire partager, par mes contes et ma poésie.

J’écris pour faire trace et participer, dans une infime mesure, à la grande ébullition des idées humaines. Je tente de découvrir comment fonctionne ce monde étrange où je vis. Je me fie au comportement de mes semblables, plus qu’à leurs croyances.

Poèmes choisis