Miguel Ángel Bustos

Miguel Ángel Bustos, né à Buenos Aires en 1932, disparu sous la dictature militaire en 1976, ses restes n’ont été retrouvés qu’en 2014. Journaliste, dessinateur et poète, injustement oublié après son assassinat, Bustos est redécouvert en Argentine – grâce à la parution en 2008 de ses « œuvres poétiques complètes » – par toute une nouvelle génération qui reconnaît en lui une voix incomparable, complètement indépendante des modes esthétiques de son époque, et qui fait encore sa force aujourd’hui. Si le journalisme fut sa voie politique, la poésie fut sa voie spirituelle. Proche d’une certaine mystique, mais sans affiliation religieuse, sa poésie est un paysage mental, atemporel, d’une lucidité acérée, d’une vitalité tourmentée, aux visions prophétiques. 

Poèmes choisis