Monique Labidoire

Monique W. LABIDOIRE est née à Paris de parents Hongrois émigrés en France. Sa rencontre avec GUILLEVIC en 1965 sera déterminante pour son avenir de poète. Une longue amitié les unit jusqu’à la mort du poète en 1997. Elle a animé de nombreux ateliers de poésie tout en conduisant une vie professionnelle dans un cabinet d’études. Elle fut pendant près de vingt ans l’une des animatrices du «Mercredi du poète» où elle a présenté des poètes contemporains dans toute leur diversité et collabore à de nombreuses revues et colloques. Travaux critiques : Guillevic, Andrée Chedid, Marie-Claire Bancquart, Alain Duault, Marc Alyn, Jean-Michel Maulpoix, André Velter, Serge Wellens, Bernard Vargaftig, Claudine Helft, Richard Rognet, Max Alhau, Gabrielle Althen, Maurice Couquiaud et beaucoup d’autres...

Elle a publié 22 recueils parmi lesquels : Saisir la fête, Arythmies, L’exil du poème, Mémoire du Danube, Natures Illimitées, Peuplement de la parole. Lointaines écritures, Soudaines sources. Requiem pour les mots, Mémoire d’absence…

 

Un essai : S’aventurer avec Guillevic et neuf poètes contemporains - Editinter

Un récit : Une enfance et un peu plus…  Editinter

Plusieurs livres avec des artistes : Marie Alloy, Robert Blanchet, Jacky Essirard

 

« Monique. Labidoire est un poète. Elle donne cette communion avec d’innombrables choses de son intimité. Cela avec les moyens les plus simples. Par l’acuité de ses sens en rapport avec son univers. » GUILLEVIC- In Postface de Natures Illimitées

« Mais ce qui est beau aussi, simplement, fortement, c’est cette manière que possède Monique Labidoire de fixer des instants sans lourdeur, sans jamais souligner ou se laisser aller : poète sans trompette, elle a le trait ferme en même temps que bienveillant, délicat, sans mièvrerie porté par une évidence qui la met de plain-pied avec ce monde qu’elle aime et continue d’aimer ». Alain DUAULT. In Préface de L’intimité du poème

 

Dernières parutions : octobre 2014

L’Intimité du poème  –  Sac à mots-édition –
Dans le jardin obscur : « Libre conversation sur la poésie »

  Monique W. LABIDOIRE, Alain DUAULT : Le Passeur éditeur

Elle est lauréate du Grand Prix de la Ville de la Baule pour « Mémoire du Danube » en l’an 2000 -
Prix du Président de la République de la SPAF pour « Mémoire du Danube » en l’an 2000 -
Prix Aliénor en 2009 pour « Requiem pour les mots »

 

Présente dans plusieurs anthologies dont les plus récentes :

Vous avez dit « Poésie »    Sac à mots édition 2003
La pampa de l’absolu        L.G.R. 2006
Les riverains du feu        Le Nouvel Athanor

Membre du Pen-Club et de nombreuses associations poétiques

 

 

Poèmes choisis